Comment être plus heureux : Introduction à la psychologie positive

La psychologie positive est une branche de la psychologie relativement récente, elle a une dizaine d’années. C’est une façon complètement nouvelle d’aborder la psychologie. Alors que la psychologie classique procède par l’étude des cas pathologiques et des personnes qui vont mal. La psychologie positive a une approche totalement inverse, elle étudie les gens qui vont bien et pourquoi ils vont mieux.

Elle a permis de faire surgir de nombreuses applications concrètes pour ceux qui veulent être plus heureux. Elle a notamment validé de nombreux concepts de développement personnel qui étaient connus mais manquaient de crédibilité scientifique.

Voici quelques découvertes :

40% (1)

Dans la répartition de ce qui construit votre bonheur vous n’avez prise que sur 40%. Diverses études dont des études sur des jumeaux monozygotes, c’est à dire des personnes qui sont identiques génétiquement, ont permis de montrer que votre bonheur est déterminé à :

50% par votre génétique
10% par votre environnement ce qui comprend votre lieu de vie, votre partenaire, votre travail…
et 40 % le reste ce sur quoi nous avons vraiment prise c’est notre attitude notre comportement, notre façon d’interpréter ce qui nous entoure.

C’est un poncif de dire que l’argent ne fait pas le bonheur, les conditions matérielles dans la vie de quelqu’un n’ont que très peu d’influence dans le bonheur d’une personne. Ces facteurs objectifs (mariage, âge, sexe, revenus, culture, événements de la vie)… n’ont au final que très peu d’influence sur le bien-être d’un individu (Diener, Suh, Lucas, & Smith, 1999).

L’adaptation hédonistique
En fait chacun de nous à un niveau naturel de bien être autour duquel il oscille, une propension naturelle à être heureux en quelque sorte. On peut altérer ce niveau naturel par des achats matériels par exemple un sac à main, une paires de chaussures, une nouvelle voiture, mais cette élévation de votre niveau de bien-être n’est que transitoire, vous reviendrez à votre niveau naturel au cours du temps par un phénomène d’adaptation hédonistique.
Les gens « malheureux » et ceux qui sont plus heureux ont le même nombre de « hauts et de bas » la différence c’est la vitesse à laquelle ils oscillent autour de ce niveau de bien-être et le temps qu’ils passent au delà et en dessous de leur niveau de bonheur naturel.

12 stratégies pour être plus heureux (2)
Notez bien que je dis être plus heureux et non heureux. L’état de bonheur est quelque chose de très subjectif, mais améliorer son niveau de bonheur est à la porté de tous. Ces douze pratiques sont a appliquées individuellement ou en cumulé. Selon les individus, elles produiront plus ou moins d’effets, mais elles ont toutes prouvé leurs efficacités dans des tests scientifiques. Elles augmentent le niveau de bonheur de ceux qui les pratiquent.

1. Appréciez votre bonne fortune. Exprimer de la gratitude pour ce que vous avez à la fois en privé et à d’autres.

2. Cultivez l’optimisme. Pratiquez l’habitude de voir le bon coté des choses.

3. Évitez de trop penser (aka la rumination mentale) et la comparaison sociale. Ne trébuchez pas sur les problèmes.

4. Pratiquez régulièrement la générosité. Faites de bonnes choses pour les autres.

5. Entretenez des relations sociales nombreuses. Investissez du temps et de l’énergie dans une relation qui a besoin d’être renforcé.

6. Faites plus d’activités. Augmentez les expériences de « bliss » c’est à dire des expériences dans lesquelles vous pouvez vous perdre complètement, celles qui vous passionnent.

7. Répétez et savourez les joies de la vie. Faites attention aux petits plaisirs momentanés de la vie.

8. Engagez-vous dans vos objectifs. Choisissez un ou plusieurs objectifs importants et poursuivez-les.

9. Élaborez des stratégies de récupération. Pratiquez de saines façons de gérer le stress et les difficultés.

10. Pardonnez. N’accumulez pas la colère et la rancune.

11. Pratiquez la spiritualité. Impliquez-vous dans une église, un temple ou une mosquée.

12. Prenez soin de votre corps. Faites de l’exercice, méditez et riez régulièrement.

Pour ceux qui aiment lire

La psychologie positive n’est pas encore très connue en France, mais on peut déjà trouver quelques ouvrages francophones. Un de mes livres préférés sur la question est Comment être heureux… et le rester
de Sonja Lyubomirsky qui est professeur au Département de psychologie à l’Université de Californie, Riverside. Contrairement à d’autres livres sur le sujet, il ne propose pas une approche farfelue, mais scientifique avec des solutions applicables et réalistes.
Le titre en anglais est plus clair The How of Happiness: A New Approach to Getting the Life Your Want
, à la base je l’avais lu en anglais mais il existe désormais dans la langue de Molière.

Sources :
(1) The sustainable happiness model (Lyubomirsky, Sheldon, & Schkade, 2005)
(2) The How of Happiness: A Scientific Approach to Getting the Life You Want – Sonja Lyubomirsky

By | 2016-10-19T20:28:31+00:00 juin 23rd, 2012|Lifestyle|2 Comments

2 Comments

  1. Sylvain 23 juin 2012 at 12:21

    Très bon article, on a besoin de positif, il y a tellement de négatif ici (en France en général), et même des gens qui revendiquent leur supériorité morale en étant cynique et en reprochant aux « bisounours » d’être positif. J’évite ces personnes-là dorénavant !

  2. green-escape.fr 24 juin 2012 at 17:10

    Merci pour ton commentaire, je trouvais cet article trés à propos par les temps qui courrent. Faut-il rappeler que dans une enquête annuelle BVA-Gallup International en déc 2011, les français étaient les plus pessimistes sur 51 pays sondés.Heureusement tous les lecteurs du blog ne sont pas français et il reste quelques optimistes en France.

    Jean-Lou

Comments are closed.