Régime paléolithique : les courses paléo n°2

caddie

 

Je viens de mettre en ligne une nouvelle vidéo consacrée aux courses paléo, j’y aborde des produits plus rares et moins évidents à trouver. Vous trouverez une partie de ces produits dans la boutique paléo du site. Cette vidéo est la suite de ma première vidéo consacrée au sujet qui est toujours visible ici : les courses paléo n°1

 

By | 2016-10-19T20:28:27+00:00 janvier 15th, 2014|Nutrition, Vidéos|5 Comments

5 Comments

  1. Romain de PaléoFit 23 janvier 2014 at 09:25

    Salut à toi,
    Je ne connaissaez pas le beurre Irlandais mais j’utilise régulièrement les autres produits que tu proposes car ils sont présents dans les magasins bios (il faut jongler sur 2 magasins).
    Merci à toi Ami Paléo
    Romain

  2. Jean-Lou 28 janvier 2014 at 20:15

    Salut Romain,

    C’était une vidéo avec des produits moins standards que l’on trouve pas au « Auchan du coin », j’avais prévenu. Néanmoins il reste le net pour trouver les produits rares. Quand on veut on trouve.

    à bientôt
    Jean-Lou

  3. Sylviane 22 mars 2014 at 10:59

    Bonjour,

    Tres interressant ce regime paleo 2 questions :
    – qu’en est-il des racines telles que taro, igname ou fruit de l’arbre a pain que l’on trouvait a l’etat sauvage…(je suis antillaise!)
    – et donc les legumineuses meme en ayant ete germees et cuites avec de la bicarbonate de soude ?
    Merci et a bientot.

    • Jean-Lou 23 mars 2014 at 23:09

      Bonjour Sylviane,

      J’ai du faire quelques recherches pour te répondre, car ce n’est pas des produits courants par chez moi, selon les personnes tu auras des réponses différentes, un des critères rapides pour dire si c’est paléo c’est de savoir si on peut manger l’aliment cru.

      Dans ce cas la réponse pour le taro serait non, car il contient à l’état cru des antinutriments, mais à la cuisson ils seront considérablement réduits.

      L’igname (yam en anglais) et le fruit de l’arbre à pain sont ok, on peut également ajouter les patates douces (sweet patato en anglais), ils sont préférés en paléo à la pomme de terre.

      Concernant les légumineuses c’est le même problème, à l’état cru ils ne sont pas consommables , c’est pourquoi on les fait tremper avant de les cuire, ce qui a pour effet de réduire les antinutriments sans les faire disparaitre. Perso, les seules légumineuses que je consomme sont les haricots verts et les petits pois car ils sont très faibles en antinutriments comparativement.

      Les légumineuses sont également riches en FODMAPS (Fermentable by colonic bacteria Oligosaccharides,Disaccharides, Monosaccharides And Polyols) qui sont des sucres particuliers qui causent des troubles digestifs à beaucoup de personnes. En faire la base de son alimentation n’est en général pas une bonne idée, mais il faut toujours ramener à la personne et à sa tolérance spécifique à l’aliment. Si tu consommes ces aliments sans soucis je ne vois pas de raison de changer tes habitudes.

      • Sylviane 20 mai 2014 at 10:14

        Merci pour Jean-Lou pour ta reponse… il est vrai que les legumineuses posent des problemes de ventre mais depuis que je les faits tremper, germer, et cuire avec du bicabonate tout va bien…Et j’ai essaye la patate douce crue…en salade…super bon…

Comments are closed.