ustensiles de cuisine et régime paléolithique

cuilleres

Comme je le dis souvent suivre un régime paléo, ce n’est pas retourner à l’âge de pierre. Ce n’est pas une négation de la modernité, c’est un modèle pour s’approcher d’un optimum génétique. Ainsi vous pouvez et il est fortement conseillé d’utiliser des ustensiles de cuisine modernes pour se faciliter la vie, gagner du temps et réaliser des économies.

Dans ce nouveau post, je détaille les différents ustensiles de cuisine que j’utilise. Des basiques qui sont quasi indispensables, aux complémentaires, c’est-à-dire ceux qui vous facilitent la tâche, mais dont on pourrait également se passer aisément.

Pour commencer les basiques :

couteaux de chef et planches à découper  :

santoku

Le couteau est l’outil de base dans lequel il vaut la peine d’investir. Perso, j’utilise des couteaux de chef japonais. Mon préféré est le santoku, car il très polyvalent. En japonais santoku veut dire aux trois vertus ou usages : avec un santoku on peut  trancher, ciseler, émincer.

J’utilise un haïku HH01 de chez Chroma, c’est l’entrée de gamme, le manche est en bois non traité donc il ne supporte pas bien l’humidité, néanmoins il suffit tout à fait si on sait en prendre soin.

L’accessoire complémentaire qui accompagne votre couteau est une bonne planche à découper. J’utilise des planches à découper en plastique qui passent au lave-vaisselle, je trouve ça plus hygiénique et pratique, mais on peut également utiliser des planches en bois. Jamais des planches en verre, car elles abiment les couteaux.

une pierre à aiguiser

pierre à aiguiser

Une fois que vous aurez des bons couteaux, il va falloir les entretenir en affutant régulièrement la lame. L’aiguisage s’apprend, mais dans un premier temps si vous êtes novices je vous conseille de vous entrainer sur des couteaux bon marché pour ne pas ruiner votre précieux matériel. Si c’est trop dur pour vous, il y a toujours  la solution de l’artisan.

Un couteau de cuisine est quelque chose de personnel, il ne se prête pas. Il faut également savoir que les couteaux s’aiguisent de façon différente selon que vous soyez gaucher ou droitier.

Comme pierre à aiguiser, je recommande une pierre de grains 800 relativement polyvalente.

des outils de mesure

cups

Le régime paléo vient des Etats-Unis, ce qui veut dire qu’une grande partie des recettes de cuisine que vous trouverez sur le net ou dans des livres utilisent des métriques US. Il est intéressant de posséder des cups et tablespoons qui vous éviterons des conversions fastidieuses.

une variété de moule

moules

Comme beaucoup de choses dans une cuisine paléo, il n’est pas nécessaire de jeter votre ancienne cuisine. Ces plats et moules peuvent servir à cuire légumes et viandes au four.

une mandoline

Essentiel pour couper et émincer rapidement des légumes, pour des salades ou des préparations.

 

une râpe

Pour râper les légumes ou pour des usages plus spécifiques comme faire du riz de chou-fleur. Remplace un robot ménager et prend moins de place.

 

le mixer à pied

mixer
Pour les recettes de soupes et purées sucrées ou salées voire même des smoothies. Préférer les modèles avec un pied en métal plus solides et qui supportent les liquides chauds.

Un assortiment de « Tupperware »

Le régime paléo implique de cuisiner plus souvent, mais si vous manquez de temps, je conseille de toujours  cuisiner  le double ou le triple de quantité. Vous aurez toujours un repas d’avance, le plus pratique est de le stocker dans un récipient type « tupperware » si possible sans bisphénol A. Aujourd’hui il existe même des tupperwares mixtes avec couvercle en plastique et fond en verre qui sont un excellent compromis.

Une marmite en fonte :

cocotte-fonte

Je l’utilise pour faire ma ratatouille à la viande hachée ou de la compote de pommes. Les marques de référence sont Le Creuset
ou Staub, malheureusement elles sont très chères, en revanche ce matériel tient toute une vie. L’important dans le choix c’est que le volume (5L minimum) soit important et que la marmite soit entièrement métallique pour pouvoir la passer au four si nécessaire.

 

Une sauteuse

sauteuse

La sauteuse vous servira aussi bien pour les légumes que pour la viande et le poisson. Elle permet de préparer rapidement des petits plats. Un wok peut également être complément à la sauteuse. J’utilise encore des casseroles à revêtement antiadhésif, mais je compte changer progressivement vers de la céramique.

 

Les complémentaires

Un robot multifonction

Un bon robot ménager est un objet qui n’est pas bon marché. Il vous servira à raper des légumes, faire des purées de noix… Il existe beaucoup de marques à chacun sa préférence, Magimix, Kitchen Aid…

J’avais un robot Philips que j’ai flingué récemment, je compte en racheter un prochainement plus haut de gamme je penche vers un Magimix ou Kitchen Aid, si vous avez un avis sur la question ou des conseils je suis preneur.

un déshydrateur

deshydrateur
Ce n’est pas l’accessoire le plus indispensable, mais il permet de fabriquer des fruits et légumes séchés que l’on ne trouve pas dans les magasins, mais également de la viande séchée (beef jerky, biltong sud africain…). J’utilise un modèle suisse de chez Stöckli.

une mijoteuse ou crok-pot

crokpot
Ma dernière acquisition, une mijoteuse est pot en terre cuite qui permet de braiser des viande. Le braisage vient du mot braise c’est un mode de cuisson à la vapeur très lent, il permet de cuisiner des viandes qui ne sont pas tendres. Elles correspondent en général à la partie avant de l’animal, l’avantage c’est que ces pièces de viande sont moins couteuses que les parties plus nobles. L’inconvénient c’est qu’il faut un mode de cuisson particulier pour les rendre tendres qui dure plusieurs heures. Ce qui est particulièrement difficile de nos jours avec des emplois du temps chargés. C’est là qu’interviennent les crok-pot. Ils permettent de cuire les aliments pendant des heures sans surveillance. Ainsi, vous pouvez mettre une viande à braiser dans le crok pot le matin, laisser cuire pendant 8h-10h et revenir le soir et avoir un repas chaud qui vous attend.

Le modèle que je possède un crok pot est une mijoteuse de la marque éponyme canadienne, il est très simple d’utilisation vous programmer un temps de cuisson avec la minuterie une fois le temps de cuisson terminé, l’appareil se met en mode maintien au chaud.

un cuiseur de riz avec panier vapeur

cuiseur-automatique
C’est un appareil que j’ai détourné de son usage normal. Je l’utilise pour préparer les légumes avec une cuisson à la vapeur. L’avantage c’est que ce type d’appareil fonctionne sans surveillance, car il se coupe tout seul quand l’eau est épuisée, c’est donc mieux qu’une cocotte minute.J’utilise un modèle basique de chez SEB

un hachoir à viande

hachoir

Les récents scandales alimentaires le montrent bien, la viande hachée un produit sensible alors pourquoi ne pas faire votre propre viande hachée. Personnellement,  je n’ai plus confiance dans la viande hachée fabriquée dans un atelier de boucherie, par conséquent je préfère choisir mes morceaux et les hacher moi-même. En matière de hachoir il existe deux types d’appareil, la version mécanique et la version électrique les deux sont valables.

J’utilise un hachoir moulinex
, l’avantage c’est qu’il peut également servir pour râper des légumes avec un accessoire inclus dans le package.

By | 2016-10-19T20:28:27+00:00 août 1st, 2013|Nutrition|3 Comments

3 Comments

  1. […] Les ustensiles de cuisine indispensables. […]

  2. Jojo 14 août 2013 at 14:59

    J’ai essayé le régime paléo là pfiou c’est vraiment pas mal !! Mais le sport c’est crevant ^^!

    Merci pour cet article :p !

    Bises

    Jojo

  3. Anthony 30 novembre 2013 at 22:04

    Bonjour. Dans les ustensiles, est-ce que une sélection de casseroles pour cuisson basse température peut faire partie du lot ? De plus, pour les revêtement, mieux vaut de l’acier inox 18/10 que du téflon je pense 🙂
    Amicalement

Comments are closed.