Le régime paléolithique est-il équilibré ?


Vous êtes passés au régime paléolithique ou vous êtes sur le point d’y passer, mais vous avez encore quelques doutes. Un régime qui exclut les céréales, les légumineuses et les produits laitiers peut-il être équilibré ?

Et bien vérifions sur la base d’un régime de 2200 kcal pour une femme de 25 ans. Nous allons comparer le régime paléo et le régime standard américain. Pour les données, je me suis basé sur une compilation réalisée par les équipes du professeur Loren Cordain dans son livre « The Paleo Diet: Lose Weight and Get Healthy by Eating the Foods You Were Designed to Eat». Les apports journaliers recommandés sont donc ceux définis par les autorités américaines mais cela ne change pas grand chose.

Le tableau ci-dessous compare les deux régimes sur une journée, les apports de nutriments et les apports journaliers recommandés (AJR) en pourcentage. J’ai ajouté un code couleur pour rendre le tableau plus lisible. Si les AJR sont atteints ou dépassés les cases sont vertes, et inversement si les AJR ne sont pas atteints les cases sont rouges.

Commentaires

Sur la base du tableau précédent, on observe qu’un régime paléo couvre largement les AJR et même au delà, sauf pour la vitamine D. Il très difficile d’avoir la quantité suffisante de vitamine D par voie alimentaire, quasiment toutes les populations qui habitent au dessus de la Corse dans l’hémisphère Nord sont déficitaires. Ce déficit se corrige facilement par une exposition solaire adéquate J’ai déjà écrit plusieurs articles sur ce point (voir ici).

Le régime standard américain quant à lui peine à couvrir les apports journaliers, basé sur des produits transformés, des produits céréaliers et laitiers, il ne se révèle pas du tout adapté.

Conclusion

Le régime paléolithique est un régime parfaitement équilibré, riche en nutriments, il n’y a pas de craintes à avoir quant à d’éventuelles carences . Le régime des chasseurs cueilleurs est un régime complet qui comble les besoins en nutriments d’un corps humain. Une preuve de plus que cette façon de s’alimenter est particulièrement saine.

By | 2016-10-19T20:28:30+00:00 novembre 5th, 2012|Nutrition|7 Comments

7 Comments

  1. julien 6 novembre 2012 at 13:20

    Bonjour

    Il faudrait demander au prof Cordain s’il n’y a pas de coquille concernant les chiffres sur la vitamine D.

    Selon cette source http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/PalmaresNutriments/Fiche.aspx?doc=vitamine_d_nu

    Un apport « non paleo » de 3,1 microgrammes (ug) est obtenu avec 250ml de lait
    Un apport paleo de 15 ug est obtenu avec 100g de saumon (ce qui est bien plus que les AJR)

    • green-escape.fr 6 novembre 2012 at 19:58

      Bonjour

      Ce n’est pas une erreur seulement le menu analysé ne comportait pas de source de vitamine D, pour moi ce n’est pas un problème. Sachant que l’on peut synthétiser la vitamine D dans notre peau. Contrairement à la vitamine C, qui doit nous parvenir par l’alimentation.

      cordialement

      Jean-Lou

  2. […] adapté aux hommes, qu’il con­fère une santé excep­tion­nelle et qu’il apporte la quasi-totalité des besoins en nutri­ments, il apporte beau­coup de frustration…si il est appliqué de but […]

  3. […] L’équilibre nutritionnel du régime Paléo selon The Green Escape. […]

  4. Romain de paléo-fit 17 décembre 2012 at 13:32

    Salut à tous,
    Pour la vitamine D, il y a certains laits de soja, même si ce n’est pas très paléo, c’est toujours mieux que le lait classique.
    Sinon, il y a le soleil, effectivement !

  5. green-escape.fr 18 décembre 2012 at 20:41

    Salut Romain. Je ne suis pas un grand fan du soja, il contient trop d’antinutriments, je déconseille la consommation de lait de soja, le rapport bénéfices-coûts est trop élevé.

    Mais comme tu le dis toi même il reste toujours l’exposition régulière au soleil.

    cordialement

    JL

  6. […] monde n’est pas de cet avis, notam­ment Erwan qui nous dit que l’alimentation occi­den­tale carence déjà l’organisme. En fait, je suis d’accord […]

Comments are closed.