The Kettlebell Project : Les résultats de la semaine 16, bilan à mi-parcours

Arrivé à la semaine 16 du Kettlebell Project, le moment est venu de réaliser un petit bilan d’étape. Pour ceux qui n’auraient pas suivi depuis le début, je rappelle le principe du Kettlebell Project, qui est simple : perdre l’équivalent d’une kettlebell de 16 kilos en 32 semaines en utilisant le régime paléolithique.

 

La semaine 16 vient de s’écouler, je suis donc exactement à la moitié du projet. J’ai résumé dans le tableau ci-dessous les principaux résultats. Que je vais commenter les uns après les autres.

Le poids

J’ai perdu 4,2 kg, ce n’est pas autant que je l’espérais mais c’est déjà un bon résultat. En semaine 16 j’avais prévu d’arriver à un poids théorique de 92,5kg soit une perte de poids de 8 kilos . Les choses ne se sont pas passées comme prévues mais je pense que les objectifs sont encore tenables. Alors certes ces résultats ne sont pas pas spectaculaires. Mais je souhaite que ce régime soit durable, je ne compte pas les calories, j’essaie simplement d’être le plus proche d’une alimentation paléolithique.

Au fil des semaines, je comprends mieux ce qui accélère et freine ma perte de poids. La quantité de glucides que j’absorbe dans une journée semble être un facteur déterminant. De plus ma sensibilité à l’insuline ne semble pas être très bonne. Une consommation excessive de fruits par exemple peut me faire prendre facilement du poids.

Là où, je pensais avoir un peu de marges de manœuvre, il semble qu’il va falloir être plus rigoureux, au moins le temps de la perte de poids.

 

% de masse graisseuse

J’ai perdu 2,3% de pourcentage de masse graisseuse, soit une baisse de 7,32% depuis le 5 janvier 2013, c’est un résultat plutôt honnête je trouve.

 

IMC

Mon IMC n’a pas beaucoup baissé, je suis donc toujours dans la catégorie Obésité de classe 1, avec un risque élévé de maladies cardiovasculaires. Je rappelle que l’IMC uniquement un calcul et se révèle imparfait dans de nombreuses situations. Il reste néanmoins trés populaire chez les médecins et les nutritionnistes.

 

Tour de taille

J’ai gardé le meilleur pour la fin, la baisse de mon tour de taille. Peut-être la mesure la plus fiable en matière de perte de poids et de gain santé. Mon tour de taille a baissé de 7,5 cm. Selon la classification je suis maintenant descendu dans la catégorie des personnes avec un « risque accru », mais trés proche la catégorie « risque faible » que j’atteindrai probablement dans quelques semaines.

Si vous devez suivre seulement un seul paramètre pendant une perte de poids, c’est le tour de taille. Des études montrent sa supériorité en matière de prédictions des risques de maladies par rapport à l’IMC. Pour le dire autrement si vous avez « un gros bide » vous allez au devant de sérieux problèmes.

 

Conclusion

Le régime paléolithique n’est pas un régime gadget, il permet de perdre du poids sans prises de tête, sans compter des calories, ni s’affamer. Désormais, il me reste encore 16 semaines pour atteindre mes objectifs, mais je sais déjà que j’ai des gains sur ma santé à long terme car j’ai perdu de la graisse abdominale, celle qui est la plus dangereuse.

By | 2016-10-19T20:28:27+00:00 avril 28th, 2013|Nutrition|3 Comments

3 Comments

  1. Xavier 29 avril 2013 at 06:35

    Effectivement ces résultats restent encourageants même s’ils sont en dessous de tes objectifs de base. Finalement peu importe le temps que cela te prendra du moment que tu arrives à atteindre à terme ton objectif.

    Concernant la pratique sportive, tu arrives à être régulier et/ou « performant » ?

  2. Jean-Lou 30 avril 2013 at 10:36

    Concernant la pratique sportive, je ne suis ni régulier, ni performant. J’ai pour l’instant un peu de mal à développer une routine sportive dans mon emploi du temps, mais j’essaie de faire de la musculation 2 à 3 fois par semaine façon « crossfit ».

  3. Romain 5 mai 2013 at 15:49

    Salut à toi,
    Ce qui compte, c’est le chemin que tu as parcouru, pas celui qui reste à parcourir, il suffit de rester motivé et de persévérer 🙂
    Courage !

Comments are closed.