10 conseils pour réussir la transition vers un régime paléolithique

1. Appréciez ce que vous mangez

Le régime paléo est un régime très efficace pour améliorer sa santé et maigrir, mais pour le tenir dans la durée, il faut ménager sa motivation. Alors mangez des aliments et des plats qui conviennent à votre palais. Autrement il vous sera impossible de tenir dans la durée et vous abandonnerez avant d’avoir des résultats.

2. Cuisinez
Pour être sûr de ce que vous mangez et de la qualité des aliments, il n’y a pas de secret : achetez vous-même vos aliments et cuisinez vos plats.

3. Cuisinez à l’avance et pour plusieurs fois
Comme nous vivons tous à un rythme fou et pour ne pas passer sa vie en cuisine, pensez à cuisiner tous vos plats en double ou triple quantités. C’est un gain de temps et plus pratique.

4. Ne stockez pas d’aliments mauvais pour vous à la maison
Le meilleur moyen de ne pas manger de la « merde » c’est encore de ne pas la stocker. Nettoyez votre réserve de nourriture de tout aliment non paléo.

5. Planifiez vos repas pour la semaine
Au lieu d’improviser réfléchissez en avance aux repas que vous allez faire pendant la semaine pour optimiser vos choix alimentaires.

6. Mangez à 90% paléo
Ne soyez pas plus royaliste que le roi. Pourquoi ? Pour conserver une vie sociale et garder une marge de manœuvre. Si vous passer à 100% paléo vous allez manger différemment de la majorité de la population et parfois de vos amis. Personnellement je ne m’interdis pas d’aller au restaurant, mais j’adapterai mon plat. Il est toujours possible de trouver dans les restaurants des aliments sans gluten, d’éviter les plats en sauces, le pain…

7. Utilisez des épices pour cuisiner
Pour varier les plats utilisez une grande variété d’épices et d’herbes pour changer le goût et l’aspect de vos plats préférés.

8. Ne tombez pas à court d’aliments paléo
Veillez à toujours avoir suffisamment de stock à la maison, si vous venez à manquer vous allez probablement improviser et faire des choix alimentaires contraints.

9. Avoir des snacks paléo sur vous
Pour les petites faims ou en cas d’urgence, emportez des snacks paléo sur vous exemple : des fruits , des noix, de la viande séchée type « beef jerky ».

10. Ne vous laissez pas perturber par le discours ambiant en matière de nutrition
Manger paléo est totalement contre-intuitif par rapport au discours ambiant en matière de nutrition, il est donc fort probable que votre façon de manger étonne ou provoque même de l’hostilité chez certaines personnes. Ne vous laissez pas impressionner pour autant. Poursuivez cette expérience. Néanmoins il est toujours bon de faire suivre vos efforts par un médecin. Enfin si votre médecin est réfractaire demandez-lui de faire preuve d’ouverture d’esprit.

By | 2016-10-19T20:28:33+00:00 janvier 8th, 2012|Nutrition|3 Comments

3 Comments

  1. Sylvain 12 janvier 2012 at 12:30

    Salut ! Le conseil 6 fait très Primal Blueprint, je me trompe ou pas 😉 ?

  2. green-escape.fr 13 janvier 2012 at 17:00

    C’est vrai, d’ailleurs j’aime bien l’approche de Mark Sisson. Etre à 100% paléo n’est pas forcément plus efficace que de s’en approcher. Je pense que la nutrition paléolithique va devenir de plus en plus populaire avec l’augmentation des personnes touchés par des maladies métaboliques. il ne faut pas décourager les personnes qui veulent améliorer leur santé par une approche trop rigoureuse.

  3. […] 80/20 est là pour introduire un peu de souplesse et pour augmenter vos chances de réussir votre transition vers un régime paléo, par contre quand on dit sur une semaine 17 repas paléo et 4 repas non […]

Comments are closed.